Archive de la catégorie ‘Média’

18% ou l’Apogée d’un Danger Invisible !

Dimanche 22 avril 2012

Si les médias interprètent déjà les scores des plus grands, nous nous proposons de jeter un œil sur la troisième place de ce premier tour.

Avec plus ou moins 18% des suffrages, Marine le Pen gagne en puissance. Il s’agit tout de même de tenter d’analyser ce résultat.

1° Une Personnalité aux Antipodes de celle de son Père :

Avec sa veste bleu marine, ses cheveux coupés droits et ses traits fiers et hauts, la candidate se pose comme l’alternative absolue face à un système qui a dors et déjà montré ses failles.

18% ou l’Apogée d’un Danger Invisible ! dans Média

europe1.fr

S’appropriant les thèmes portants à la polémique tels que l’immigration, le terrorisme, la sécurité, M.L.Pen met au point une stratégie 100% gagnante ; qui n’a pas la représentante du FN en tête lorsqu’on aborde un des thèmes cité ci-dessus ? Qui ne pense pas à cette candidate lorsqu’il croise une voiture en feux, lorsqu’il croise un groupe de typés marocains se faisant contrôler ou interpeler ? Présente ainsi dans tous les esprits, elle est de plus en plus douce, plus subtile que son père, grincheux et ne basant sa campagne uniquement sur quelques coups médiatiques stéréotypés.

Le danger est ici bien réel car il est en effet plus facile d’assumer globalement son soutient au Front National qu’auparavant. Si les médias ne cessent de présenter des sondages ‘’fiables’’, il ne faut pas négliger le fait suivant : il est toujours plus facile d’assumer devant un tiers, un sondeur ou une caméra, une position car, suivant le ‘’on ne se pose qu’en s’opposant’’(Kant), elle reste une revendication et confère une place d’opposant, de ‘’anti système’’. Mais, il reste plus difficile d’assumer une telle position dans la solitude de l’isoloir. Personne à convaincre : il n’y a qu’à choisir puis assumer. La était la différence entre sondage et réalité lors des précédentes élections. Mais, avec la carrure décrite ci-dessus, cette difficulté a quasiment disparue, laissant l’extrême droite progresser encore depuis 2007.

2° Une Jeunesse en Quête de Repère :

 dans Philosophie

fr-fr.facebook.com

‘’On ne se pose qu’en s’opposant’’(Kant). Cette citation que nous ré exploitons dans ce paragraphe nous sert à montrer la chose suivante : La jeunesse, en quête de repères, trouve une position ‘’rebelle’’, simple à comprendre, basée sur la peur naturelle de la différence, notamment sur celle de l’étranger et du mouvement LGBT (lesbien, gay, bi & trans). Trouvant un groupe contre lequel s’opposer, la jeunesse va inexorablement vers cette candidate, ignorant la réalité d’un programme économique désastreux et la haine déversée par la candidate.

 

3° Une Volonté Contestatrice :

 dans Politique

detoutetderiensurtoutderiendailleurs.blogspot.com

La question du bulletin blanc a été évoquée pendant la campagne mais fut vite oubliée. Il n’est certainement pas à négliger l’impacte de celui-ci qui, non comptabilisé (ou plutôt intégrée à l’abstention), peut se transformer en un vote de pure contestation, et, qui mieux que le FN incarne cette perpétuelle opposition ?

 

Si le FN reste à quelques 10% des deux grands, sa puissance augmente de quinquennat en quinquennat. Soutenu par un électorat de plus en plus jeune, ignorant la réalité humaine de la société, des entreprises, de la rue, sa montée traduit un rejet du système actuel, pensée à prendre en compte et que plus personne (notamment les actifs du système financier) ne pourront ignorer.

Procès ou comment Conjuguer Respect & Émotivité ?

Mardi 17 avril 2012
Procès ou comment Conjuguer Respect & Émotivité ? dans International
europe1.fr

Alors que la plupart des médias crient déjà à l’horreur, à l’inhumanité, à l’atrocité de l’attitude de M.Breivik lors de l’ouverture de son procès, nous hurlons à l’humanité, nous supplions de compréhension et crions à la folie !

 

a)Réflexion & Constat Médiatique :

Avez-vous remarqué, tous les médias l’appellent ‘’Breivik’’ ? Si rien ne vous choque, demandez vous si l’on appelerait la vielle dame ‘’Bétancourt’’ sans prendre la peine de glisser ‘’madame’’ au devant. Quelle marque d’irrespect, mais plus encore, d’inhumanité.

Quand les médias crient au massacre, nous disons : comment peut on reprocher un homme ce que l’on fait ? On dit : ce n’est pas un homme, mais on lui en refuse purement et simplement le titre !

 

b) Aspect Psychologique & Personnalité

Le système judiciaire des pays nordiques n’échappe pas à la règle d’une justice pour les victimes. C’est pourquoi ce sont les juges qui auront à déterminer la folie ou la responsabilité de celui qui avait tué 77 individus, moins d’une année auparavant.

Si nous ne sommes bien évidemment pas en mesure de faire le travail qui va être effectué lors de ces assises, nous pouvons tout de même nous intéresser à la personnalité particulière de l’accusé.

Ce qui frappe en premier lieu c’est un visage dur, froid, une barbe taillée courte et carrée, des cheveux courts, bref le visage du militaire. Un costume cravate, aucun raté dans sa présentation, aucun défaut ‘’esthétique’’.

Ce qui peut être choque les oreilles de la plupart de ceux qui sont dans une empathie ramollissante, non constructive et pleurnicharde, ce sont ses paroles.

On se souvient de cet extrémiste de droite : un homme encore une fois à la recherche d’un cadre, d’un parti structurant. Cette déduction prend tout son sens quand on lui ajoute le visage décrit ci-dessus ; ce cadre sur lequel il s’est reconstruit, a sans doute pus trouvé son destin et sa voie.

 dans Justice

dna.fr

Lorsqu’on remarque son attitude de réactivité, poing levé lors de son procès, on aperçoit des mécanismes de défenses fragiles et exclusivement basées sur ce paraitre, sur le réactionnel, la force, la violence.

Arrêtons nous quelques instants sur l’islamophobie : outre le caractère discriminatoire et éminemment condamnable de sa position, on oublie cependant que ‘’phobie’’ signifie ‘’peur’’. Les traits d’une personnalité paranoïaque s’esquissent peu à peu.

Se définissant comme un templier, le tueur montre lui-même du doigt sa mission et son délire psychotique.

Preuve ultime de sa démence, sa volonté de rejeter toute culpabilité : il n’est effectivement pas coupable de ce dont on l’accuse, pour lui (bien sur), on l’accuse d’avoir tué des êtres humains… or, il n’a fait que protéger son pays, sa culture etc…, cette réaction montre ainsi pleinement le degré de conscience (ici diffuse) de l’homme.

 

c) Appel au Respect & à l’Humanité :

On ne cessera de le répéter, un fou est aussi dangereux qu’un malade du sida, qu’un porteur de virus dangereux, qui peut à tout instant détruire la vie en contaminant un partenaire, un voisin, tel le fou tuant son commerçant ou comme ici, une foule de militants.

Traiterions nous une personne ‘’physiquement malade’’ telle que nous traitons M.Breivik ?

C’est un appel au respect et à l’humanité, car oui c’est un homme et il faut peser notre responsabilité dans son comportement. Notre responsabilité de peut être ne pas avoir eu les centres et médecins nécessaires, les écoutes et les aides dont il avait besoin. C’est aussi de laisser des individus tels que le ministre C.Guéant proférer des propos à caractère racial et discriminatoires, sans jamais condamner de tels faits et dires. C’est enfin le regard que nous jetons sur les autres, regard intégré par nos enfants, jugement perpétué et société menacée.

Nous appelons au Respect et à l’Humanité !

Comment détecter, cibler et rassembler les Homos ?

Dimanche 1 avril 2012
Comment détecter, cibler et rassembler les Homos ? dans LGBT

''blog-rct.com''

C’est à cette question tant posée par des pays homophobes, en Afrique notamment que FaceBook vient de répondre en introduisant le nouveau GFacebook.

 

Un concept simple :

Si vous êtes un adepte de musique électro, que vous êtes musclé et que vous possédez plus d’amis homme que femme et que vous êtes un homme vous êtes alors classé par un logiciel comme Gay et inscrit d’office sur le nouveau portail.

Mais, si vous n’êtes pas reconnu comme gay par l’ordinateur, il vous est alors facile de vous inscrire, vous accédez alors à un monde ou se rassemblent deux sites de rencontres et vos annonces facebook. Libre à vous de sauter vers la liberté et de trouver vos coups en un clique !

 

 dans Média

''everygay.fr''

Menaçant, Dangereux, en bref une bien grande Désillusion :

Mais, comme décrit ci avant, Facebook met en place un nouveau fichage basé sur un moyen de sélection dangereux et menaçant !

Le nouveau logiciel prend en compte divers paramètres de votre vie facebook pour les analyser et dire si vous êtes ou non gay ! Il existe donc une liste de détails qui font de vous un homo ou pas non vous ne rêvez pas et oui c’est du fichage. On ne peut se rappeler des ‘’cours’’ dispensés par les Nazis afin que l’averti puisse reconnaitre un juif. Le rapprochement est aisé, preuve de la menace que représente cet outil.

Dangereux parcequ’en fichant ainsi les homos, facebook facilite le travail des groupes, entreprises, partis… homophobes. En un clique, votre patron fera bientôt un diagnostique total de votre vie et votre parti préféré une petite descente pour ‘’casser du pédé’’ !

 

Malsain et Irréel :

Facebook propose un assouplissement du filtre ‘’pseudo pornographique’’ dans sa nouvelle version gay !

En plus de donner et de maintenir l’idée d’une population débauchée, ne vivant que pour le sex et la porno, facebook dresse un portrait mensonger et stéréotypé du gay.

Si facebook avait cru connaitre la vie de la population homo en visionnant l’excellente série Queer as Folk , il est tout de même nécessaire de lui rappeler la différence entre fiction et réalité, différence que le groupe semble oublier.

Facebook ; émancipateur et pro évolution ou ficheur et manipulateur ? 

 

Source & complément: Tétu:http://www.tetu.com/actualites/culture/facebook-annonce-la-creation-de-gfacebook-reseau-social-reserve-aux-gays-21323